Avalanche à la Légette du Mirantin: Cas d’école

,
20 mars 2018 •

Etude d’une avalanche à la Légette du Mirantin

 

Le jeudi 15 mars 2018 dans la matinée, une avalanche a emporté 8 personnes dans le couloir nord de la Légette du Mirantin (2353m). Le couloir Nord débouche dans la face Est de la montagne 100 mètres sous le sommet.
L’avalanche, déclenchée par les personnes qui remontaient le couloir à pied skis sur sac, est descendue le long du couloir nord puis a continué sa course dans les pentes Nord Est du dessous.

Avalanche Légétte Mirantin 15.03.18Photo prise le 16 mars depuis le sommet de Roche Plane

Sur la photo, on distingue nettement la cassure linéaire juste sous la sortie du couloir Nord (2279m). On distingue également la zone de dépôt (2090m) plus bas dans les pentes Nord Est. Cette zone est recouverte d’une Légère couche de neige tombée la nuit entre le 15 et le 16 mars. L’avalanche est descendue sur 290 mètres de dénivelé.

⇒Circonstance de l’avalanche

L’avalanche s’est déclenchée alors que les personnes se trouvaient quelques mètres sous la sortie du couloir Nord (niveau de la cassure). Les personnes ont dévalé le couloir Nord puis les pentes inférieures. A l’arrêt de l’avalanche, toutes les personnes étaient en surface.

⇒Paramètres observables lors de la sortie à ski

Les paramètres observables et à surveiller sont des paramètres à prendre en compte lors d’une sortie en ski. Il y a 6 paramètres principaux. Ceux-ci vont déterminer le mode de vigilance à adopter (Détendu, Méfiant ou Alerté) et ainsi nous aider à la prise de décision.

♦ Premier paramètre à surveiller: l’indice de risque d’avalanche du bulletin

condition nivo et météo Avalanche Légétte Mirantin 15.03.18Historique du bulletin montagne pour le massif du Beaufortain

Ce jour-ci, l’indice de risque d’avalanche était de 3 sur une échelle allant de 1 à 5.

    ♦ Second paramètre à surveiller: l’inclinaison de la pente

carte Avalanche Légétte Mirantin 15.03.18Carte IGN du secteur de la Légette du Mirantin avec représentation des pentes à plus de 30°

L’itinéraire emprunté à la montée est représenté en rouge. L’inclinaison des pentes Nord Est inférieures est comprise entre 30° et 35°. Dans le couloir Nord, l’inclinaison de la pente est comprise entre 40° et 45°.

    ♦ Troisième paramètre à surveiller: les avalanches récentes observées

Gd Mt face nord Avalanche Légétte Mirantin 15.03.18Photo prise le 14 mars depuis un hélicoptère

Sur cette photo, on distingue la cassure et le dépôt d’une vaste avalanche de plaque dans la face Nord du Grand Mont. Cette avalanche est probablement partie spontanément dans la nuit ou la matinée du 14 mars. On note une orientation et une altitude similaire à l’avalanche du 15 mars à la Légette du Mirantin.

    ♦ Quatrième paramètre à surveiller: l’élévation de la température

Pas d’information concernant la température le jour même. D’après l’historique du bulletin montagne, l’isotherme 0°C avait tendance à baisser.

    ♦ Cinquième paramètre à surveiller: les surcharges nouvelles comme les accumulations par le vent, la neige fraîche ou la pluie

Ce jour là, nous sommes dans un flux de Sud Est. Un gros régime de foehn règne dans le massif du Beaufortain. Les secteurs Grand Mont – pointe du Dard et Mirantin sont soumis à des forts vents qui provoquent des panaches de neige (chasse neige). Ces effets sont visibles depuis Arêches. Du transport de neige est en cours notamment dans les faces Nord et Nord Ouest.

    ♦ Sixième paramètre à surveiller: les couches fragiles

Pas d’information concernant la présence de couches fragiles le jour même.

Coupe Légétte du Mirantin 20.03.18 couloir nordCoupe du Manteau neigeux réalisé le 20 mars

La coupe a été réalisé le 20 mars en rive droite de la sortie du couloir Nord de la Légette du Mirantin sur une zone peu raide à l’altitude de 2275 m. Sur la photo, on distingue nettement une épaisse couche de faces Planes enfouie sous 30 centimètres de grains fins. Il y a donc la présence d’une structure de plaque. En effet, une couche fragile est surmontée d’une plaque dure (plus d’infos à venir).

⇒ Prise de décision

Les paramètres observables et à surveiller vont déterminer le choix de la sortie et le comportement à adopter sur le terrain: gérer les pentes potentiellement risquées en mettant des distances de sécurité, contourner ces pentes ou renoncer.
Dans ce cas précis d’avalanche, des facteurs ont altéré la prise de décision:

    ♦ Premier facteur: le déclenchement préventif d’avalanche

Dans l’après midi du jour précédent, un déclenchement préventif d’avalanche est réalisé dans le couloir Nord de la Légette du Mirantin.

    ♦ Deuxième facteur: l’effet de groupe

Au pied des pentes inférieures, la majorité des personnes « ne le sentent pas » mais personne n’ose élever la voix.

    ♦ Troisième facteur: la pression

La volonté de faire une belle 3ème étape de la Pierra Menta (le 16 mars) où les conditions météos prévues étaient idéales uniquement ce jour là.

⇒ Conclusion

En cas d’avalanche, il faut être très bon. Mais avant celle-ci, il faut pouvoir être encore meilleur.
Pour cela, il existe des outils simples d’aide à la prise de décision.
➡️ Le dépliant édité par Alain Duclos et disponible sur data-avalanche.org avec, notamment, les illustrations des paramètres à surveiller ainsi que les différents modes de vigilance.
➡️ Le NivoTest édité par Robert Bolognesi (Meteorisk) qui permet d’établir en quelques instants un diagnostic du risque d’avalanche local. Il existe une application mobile.
➡️ Le Guide Book édité par ORTOVOX qui explique entre autre comment préparer une sortie efficacement.